Le millésime 2013 / Les vins rouges

Pour la majorité des vins rouges, le développement des bactéries lactiques s’est fait correctement même si la température des caves a baissé, en dépit d’un hiver plutôt doux. Beaucoup de vins ont pu être stabilisés.
Il est à noter depuis fin février une tendance de certains vins à réduire, avec des intensités allant jusqu’au mercaptan. Nous vous rappelons que dans les cas les plus marqués, une action s’impose pour ne pas former de composés plus stables et donc plus difficiles à faire disparaître (thiols par exemple).